Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Perles de couture
  • : De la couture, du crochet, du point de croix et aussi un peu de tricot... En bref, tout ce qui occupe mes petites mains à longueur de temps libre
  • Contact

Catégories

30 juin 2008 1 30 /06 /juin /2008 10:00

Report du patron

Les contours du patron ne doivent pas être décalqués sur les tissus transparents avec du papier copie-couture Burda, car les tracés seraient visibles sur l'endroit du tissu. Coupez les pièces en ajoutant une valeur de surplus de largeur parfaitement régulière. Pour assembler les pièces, il suffira alors de piquer toujours à la même distance des bords de coupe.
Reporter les lignes tracées à l'intérieur des pièces, telles que les pinces, les lignes de pliure ou de position, la ligne milieu devant au point de bâti, en cousant à grands points avec du fil à coudre (ne pas utiliser le fil à bâtir, trop grossier) et en laissant une boucle de fil à chaque point. Coupez chaque boucle, retirez avec précaution le patron en papier. Écartez un peu les deux épaisseurs de tissu et coupez les fils tendus entre elles. Les petits brins de fils fichés dans les pièces serviront de lignes de repère et seront retirés un par un, une fois les coutures réalisées.

Couture
 
Piquez à la machine avec une aiguille fine n° 60 ou 70. Utilisez du fil à broder à la machine et à repriser, car il est fin. Même pour bâtir, utilisez toujours une aiguille et du fil fins.
Piquez à petits points (longueur 1,5 à 2 mm). Ne piquez pas par-dessus des épingles placées perpendiculairement, car cela pourrait laisser des trous dans ces tissus fins.

Surfilage
 
Pour surfiler les surplus de couture, piquez un point zigzag sur le surplus, à environ 7 mm de la couture, puis recoupez les surplus qui dépassent au ras des points. Couchez les surplus de couture vers un côté, repassez.

Entoilage


L'entoilage se fera avec de l'organza. Contrôlez si le doublage avec de l'organza ne modifie pas la couleur de votre tissu. Dans ce cas, utilisez directement votre tissu pour doubler les pièces, par exemple pour le col ou les poignets. Rempliez deux fois les parementures et les ourlets pour que le bord de coupe ne soit pas visible sur l'endroit.

Repassage

Repassez sans vapeur, à température basse (réglage 1 à 2, Soie synthétique/soie).



L’organza et la mousseline 

L’organza est une toile de soie fine et transparente, fortement empesée (= raidi).

La mousseline est une étoffe légère, fine et transparente, tissée en "armure toile" : l'armure d'un tissu correspond au tissage du fil de chaîne et du fil de trame, l'armure la plus simple est la toile qui correspond à un tissage simple des fils de chaîne et de trame, le droit-fil chaîne est perpendiculaire au droit-fil trame. La mousseline peut être réalisée en soie ou en soierie artificielle.
Pour coudre ces tissus, le mieux est d’utiliser une aiguille fine pour microtextile (taille 60), du fil 100% polyester n°40 et un point droit assez serré pour que le tissu ne puisse pas froncer entre les points.
Il existe principalement deux techniques pour coudre les tissus transparents :


La couture anglaise : c’est une couture double qui évite de surfiler.

Posez les pièces de tissu l’une sur l’autre, envers contre envers, piquez les surplus de couture à 5 mm de la ligne de couture. Recoupez les surplus à environ 3 mm de la couture. Ecartez les surplus de couture au fer

Repliez le tissu, cette fois-ci avec l’endroit à l’intérieur, de façon à placer la première couture dans la pliure du tissu. Repassez la pliure puis surpiquez sur la ligne de couture de manière à enfermer complètement les surplus de la couture précédente.


La couture chemiserie : plus légère que la couture anglaise, elle se fait avec deux piqûres parallèles sur l'endroit du travail.  

1. Superposez le devant et le dos, envers contre envers, et décalez le bord du devant de 1 cm. Repliez le cm du bord dos par-dessus le bord du devant et piquez à 5 mm très précisément du bord plié. II est très important que cette piqûre soit bien droite et parfaitement parallèle à la pliure. Repassez la couture.

2. Ouvrez les deux épaisseurs de tissu et placez l'endroit vers vous. Rabattez la couture de 5 mm (bord plié) sur le devant, par-dessus le bord du dos. Piquez sur l'endroit, au ras de la couture rabattue.



Pour des finitions parfaites

L’ourlet roulotté

A la machine : Repliez deux fois l’ourlet et faites quelques points pour maintenir le pli. L’aiguille étant baissée, glissez le tissu plié dans le pied ourleur. Abaissez le pied et commencez à piquer en tendant légèrement le tissu et en le décalant à gauche.
 
A la main (méthode 1) : Faites une piqûre machine à 6 mm du bord non fini et réduisez le rentré près de la piqûre. Roulez environ 3 mm entre le pouce et l’index, en cachant la piqûre. Stabilisez le roulotté entre le majeur et l’annulaire et cousez à points coulés, en prenant un seul fil du tissu.
Cette méthode est plus facile à exécuter si on enroule le tissu autour d’un fil de bâti, si possible d’une couleur approchant celle du tissu car le fil restera dans l’ourlet.

 

Je sais, vous vous dites qu'il ne faut pas avoir toute sa tête pour faire un ourlet roulotté à la main... Vous n'avez pas tort. Sachez quand même, pour la petite anecdote, que les carrés Hermès sont, encore aujourd'hui, ourlés de cette manière par des petites mains partout en France... On comprend mieux les prix qu'ils affichent hein !!


   A la main (méthode 2) : Piquez et réduisez comme pour la méthode 1. Repliez le bord sur 3 mm environ et marquez la pliure. Prenez un fil sur la pliure et piquez l’aiguille en biais dans le bord non fini en prenant un fil sur le bord. Travaillez en formant un zigzag, en espaçant les points de 6 mm. Répétez le processus sur 2 ou 3 cm, puis tirez le fil pour serrer les points, en formant ainsi le roulotté.



L’ourlet mousseline (à la machine)
 

1. Pliez l'ourlet de 1 cm sur l'envers et piquez à très petits points droits au ras de la pliure du tissu. Repassez la piqûre pour bien aplatir la couture. Avec des ciseaux, découpez l'ourlet au ras des points. Glissez la lame ronde des ciseaux sous l'ourlet pour moins risquer de pincer le tissu du vêtement.

2. Repliez le bord piqué sur lui-même et piquez-le. Puis repassez.



Concernant la mousseline 

La mousseline peut, elle, être abîmée en cours de couture par les griffes d'entraînement de la machine. Si vous remarquez cela lors de vos essais sur le tissu, il vous suffira de placer un morceau de papier de soie entre les griffes d'entraînement et le tissu lors de la couture. Cela permettra au tissu de mieux glisser et de ne pas être accroché par les griffes d'entraînement.
Ensuite, une fois votre piqûre terminée, il suffira d'enlever le papier de soie "selon les pointillés". Il arrive que de petits morceaux de papier de soie récalcitrants restent coincés entre deux points, à ce moment-là, armez-vous de votre pince à épiler préférée et tirez dessus en faisant attention de ne pas attraper de tissu avec.


Pour enregistrer cet article au format PDF, cliquez sur le lien ci-dessous :
Les tissus transparents : organza et mousseline

Partager cet article

Repost 0
Published by Kro - dans Technique
commenter cet article

commentaires

ludi 16/10/2009 10:13


bonjour,
je trouve votre site très bien fait!
Je souhaiterais débuter dans la blogosphère et j'aimerais un renseignement technique... comment faire pour bloquer les copier-coller sur son site?(empécher de faire un copier coller systématique de
ses écrits et photos)
merci beaucoup pour votre aide!
et félicitations pour ce joli blog très bien fait!
Ludi


moilinette68 21/08/2009 09:09

ton blog que je découvre est une mine d'informations !!! merci pour toutes ces infos très précieuses que je me mets immediatement de côté !